Les personnes handicapées,               âme de l’exposition

Les jeunes du Sessad et les principaux acteurs de l’exposition.

Rarement une exposition a mieux trouvé sa place que « Hors normes mais dans le cadre » qui vient de débuter à l’Ehpad Vaux de Chaume. Mais il faudrait dire deux expositions car les murs de la maison de retraite accueillent deux projets qui fusionnent à la fois dans leur qualité artistique et dans le message qu’elles véhiculent sur la personne handicapée. Fruit de l’envie et de la ténacité d’une jeune femme handicapée, Christine Lozanne, qui a vécu « discrimination, moqueries, ainsi que la complexité d’avoir une place dans la société actuelle », cette exposition veut changer le regard de la société sur les personnes différentes. Comme l’a dit M. Chantreau, membre d’Entraide Naissance Handicap, lors du vernissage : « Elles peuvent être jolies, agréables à regarder, souriantes, bref, comme tout le monde ». Coralie, photographe professionnelle, a réalisé cette série de portraits avec le désir de ne pas travestir la vie mais au contraire la montrer et les légendes apportées par les modèles eux-mêmes ajoutent à ces œuvres humour, tendresse et profondeur.
La seconde partie de l’exposition a été réalisée par des jeunes du Sessad, Service d’éducation spéciale, qui ont choisi la photographie de leurs mains formant le langage de signes et face à ces images, le spectateur aura spontanément envie de traduire ces gestes par respect, solidarité et amour. 
L’ensemble des participants, dont le directeur du centre hospitalier et le maire de Saint-Aignan, ont remercié et félicité tous les acteurs de ces deux projets et plus particulièrement Mme Pradier pour ce choix et la mise en œuvre de cette exposition. Quant aux jeunes du Sessad, ils ont su trouver les mots pour aller à l’essentiel : « Ça parle et c’est beau ».
Exposition jusqu’au 2 juillet, résidence médicalisée Vaux de Chaume, à Saint-Aignan.

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
Entraide Naissance Handicap